Présentation du torball : Historique du torball

Qu'est-ce que le torball ?

Le torball est un sport collectif spécialement conçu pour les déficients visuel (mal voyants et non-voyants). photo présentant un terrain de torball Il se pratique exclusivement dans un gymnase. A chaque extrémité du terrain (16 mètres de long pour sept mètres de large), existe un but, de 1,30 mètre de hauteur, couvrant photo présentant une équipe en phase offensive toute la largeur du terrain. L´aire de jeu est divisé en son centre par trois cordelettes situé à 40 centimètres du sol, et séparées de deux mètres de celle du milieu. Elles séparent les équipes, situées aux deux extrémités. Devant chaque ligne de but, sont placés trois tapis de sol (de 2 m sur 1m), chacun d´entre eux correspondant à l´emplacement d´un joueur. Ainsi, chaque équipe se voit attribuée une zone de jeu, matérialisée entre sa ligne de but et la cordelette la plus proche de celle-ci.

Le but du jeu consiste à lancer le ballon sous les cordelettes (qui en aucun cas ne doivent être touchées), uniquement de la main, vers l´équipe adverse, en vue de lui marquer un but. En conséquence, cette APS se pratique avec un ballon sonore, s´apparentant à un ballon de volley-ball auquel on aurait introduit des grenailles de fer à l´intérieur. Le silence doit être absolu dans la salle pour permettre aux joueurs de deviner la trajectoire du ballon. Chaque équipe est alternativement en position défensive et offensive. En attaque, les joueurs peuvent se faire des passes dans un délai maximal de huit secondes. Un joueur ne peut pas effectuer quatre tirs d´affilée.

Concernant les défenseurs, ils peuvent soit bloquer la balle, soit la dévier sur les cotés. Si, elle est déviée vers le camp adverse (si elle dépasse la corde du milieu), la balle revient à l´équipe qui vient de tirer ("balle retour"). Dans le cas d´une balle morte, la balle revient à un joueur de l´équipe où se trouve l´engin. Toucher une corde est sanctionnée par un coup franc, entraînant la sortie du joueur fautif pour le prochain tir adverse. Quand trois fautes de ce type sont commises, deux joueurs sortent du terrain ; Dès lors, il ne reste non plus deux joueurs pour défendre son but (comme c´est le cas d´un coup franc), mais un seul joueur pour protéger toute la largeur du terrain. En position debout ou à genoux (phase d´attente), les défenseurs se couchent simultanément (phase de plongeon) pour stopper les tirs adverses. La durée d´un match est de deux mi-temps de 5 minutes.

On le voit, ce sport requiert une prise d´information qui privilégie la localisation des sons, ainsi que le repérage tactile plantaire et manuel. Il développe les sens kinesthésique et auditif, l´esprit collectif, et réclame une grande maîtrise des gestes, des réactions, et des déplacements.